Print this page

Storie di donne tra terra e mare

L'artiste toscan, qui possède de nombreuses expositions dans des musées et des installations de Land Art en Italie, transmet ses émotions à travers la délicatesse et, en même temps, la force de ses œuvres. Les couleurs de la majolique, du grès et des formes stylisées sont les traits distinctifs de ses sculptures élégantes qui prennent vie, empreintes de méditerranée.
La mer Tyrrhénienne, le vent du sud-ouest, les terres toscanes, le promontoire de Piombino deviennent complices de Deborah Ciolli lors de la création de sa majolique et de son grès.
A cette occasion, elle se consacra à l'univers féminin: ses flautistes, pandores, femmes guerrières s'inspirèrent de la mythologie, de la littérature, de l'actualité et rendirent l'atmosphère bucolique, parfois même digne de Pan et citant les mots de Michele Pierleoni du "fanciullino di pascoliana memoria".

L'exposition, organisée par l'historienne de l'art Gioia Quicquaro, sera inaugurée le samedi 8 juin à 18 heures et sera ouverte jusqu'au 6 juillet, tous les jours à la Galerie d'art La Mongolfiera, via Roma 50 à San Remo, de 9h30 à 12h30. et de 15h45 à 19h45, sauf le lundi matin et les jours fériés. L'artiste sera présent à l'inauguration.
Pour information: 0184 508554 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - ​​www.gallerialamongolfiera.it